mercredi 19 septembre 2012

Shikoku Muchujin-Shikoku Haïku Méguri “Balade – Haïku dans l’île de Shikoku” (19)

Shikoku : 16 septembre

Nous quittons le temple de Zentsuji au matin pour nous rendre chez Mme Taoka qui nous fait l'honneur de nous recevoir dans la propriété familiale remontant à 400 ans et où plusieurs générations cohabitent. Dans le petit cimetière qui jouxte les lieux, les tombeaux des ancêtres. 


Jardin



Porte de la rivière


La présence de la rivière permet d'irriguer les rizières du domaine.







Intérieur moderne






L'après-midi est consacré à la fête des poupées d'Assaku, une bonne occasion de nous imprégner de l'ambiance d'une manifestation populaire traditionnelle qui rassemble toutes les générations. Les tambours (taïko) donnent le coup d'envoi.



Dans tout le village, le public peut découvrir des jeux et des stands variés, confectionnés et présentés par des bénévoles.


Jeu de cartes éducatif destiné à mieux faire connaître aux enfants leur région.


Origami



Criquets... confectionnés à partir de feuilles.



L'art du bouquet ou ikebana




Poupées




La cérémonie classique du thé ou chanoyu





Petit gâteau à déguster avant de boire le thé






visage impassible -
le silence ouvre un espace
à la beauté pure


Après cet après-midi bien chargé, les uns vont se détendre aux bains publics, les autres sur le rivage, face à la mer intérieure de Seto. La chaleur a favorisé l'apparition de brumes et les monts à l'horizon sont voilés.


la soirée s'étire
sur la plage d'Ariake
femmes endormies

Une douce veillée nous attend dans la splendide demeure de Mme Kei.

Chambre








moiteur de la peau
le bosquet de bambous ploie
le bain chaud très chaud


**



14 commentaires:

  1. Tout est si magnifique, extérieur vert et intérieur bois!
    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  2. Thank you for taking us on your journey, Daniele. And in "la beaute pure," I hear the echo of a great tradition of French poetry.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Danièle pour votre photos et haiku: Quel est le goût de gâteau japonais?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre visite à mon blog, Iris ! Ce gâteaau a assez souvent le goût de marron.

      Supprimer
  4. passionnant.

    Suivre ce périple est un enchantement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que la suite te plaira aussi, Maïté !

      Supprimer
  5. Tout est superbe! Paysages, traditions, un vrai enchantement! merci, Danièle!


    RépondreSupprimer
  6. De retour de mon propre petit voyage, je peux te suivre dans ton périple japonais. Intéressant ! et tu as pu participer à la fête des poupées !....

    RépondreSupprimer
  7. Séduite par cet ilôt de bambous mis en valeur par "l'autour", le "rien"
    mon pinceau pour les bambous est émoussé et ne peut plus "dire" les feuilles effilées...
    Bisous
    jacqueline (barbad)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Jacqueline ! Tes pinceaux travaillent tellement et disent tant de choses ! Bisous.

      Supprimer