dimanche 24 février 2013

BAIN


14 commentaires:

  1. chez toi comme une pieuvre, un éventail.
    Chez nous elle est seulement passée avec de rares papillons!
    la photo suggère un sacré mouvement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne résiste jamais bien longtemps ici mais le vent est encore froid. Derniers sursauts de l'hiver !

      Supprimer
  2. La neige ! Chez vous ! Ohhhh - mais les amandiers en fleurs !!!

    (Ici aussi, neige - mais fondante, pardi!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a fondu bien vite, Monika ! Heureusement.

      Supprimer
  3. Neige ! Et ce froid qui nous glace.
    Une amie de Provence me dit également que les amandiers sont la-bas en fleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'année dernière, tous les arbres sont en fleur et le froid revient à la rescousse ! Je pense surtout à tous ces sans-abri pour qui ce retour du froid doit être terrible.

      Supprimer
  4. J'imagine
    la neige tombant
    dans le bain chaud

    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'est arrive de prendre un bain en plein air, mais pas à cette saison... Merci, Yanis !

      Supprimer
  5. I see through though this sauna steam; the snow.
    __Nice, Daniele.

    RépondreSupprimer
  6. Comme presque chaque fois depuis que vos haïkus se posent sur l'image, Danièle, j'ai besoin de les en extraire pour mieux les entendre, imaginer, laisser résonner les mots. Poésie de l'image et poésie des mots ont-elles un rythme différent ? Je serais curieuse de savoir si d'autres le ressentent ainsi. Comme je ne suis pas très régulière ici, je reviens peut-être sur une question déjà abordée. Bonne soirée, Danièle, merci pour votre regard affûté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en déduis que la photo est encombrante et qu'il vaut mieux opter pour l'un.e ou pour l'autre. C'est une manière aussi de donner les actualités de ma région, mais je peux séparer le texte et l'image. Bonne journée, Tania !

      Supprimer
    2. Les photos ne sont pas encombrantes, Danièle, et cela fait plaisir de découvrir ainsi votre région, n'arrêtez surtout pas ! Ce qui me frappe, c'est que je reçois autrement le poème ou la citation quand je la lis sur l'image ou séparément. C'est plutôt aux autres visiteurs/euses que je posais la question. Personnellement, je suis pour le texte "et" l'image.

      Supprimer
    3. Merci, Tania ! Mais le haïsha, ou photo-haïku, est un art si subtil que ça aurait pu être le cas. C'est bien de se détacher de l'image car chaque imaginaire suit sa propre voie. Le haïku laisse assez de marges pour que les lecteurs/trices y mettent une part d'eux-mêmes.

      Supprimer