mardi 25 janvier 2011

comme un regard...
derrière la vitre
la lune

heure du coucher
encadrée par la fenêtre
sa demi-sphère

6 commentaires:

  1. @ Marcel,
    Quelle était belle, au coin de ma chambre !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup ce haïku du regard derrière la vitre !

    RépondreSupprimer
  3. Elle ne vous lâche pas cette lune d'hiver! A la fenêtre elle nous émerveille plus parce qu'elle nous donne l'impression qu'elle nous appartient vraiment et le haïku de Ryôkan dans ce sens est des plus édifiants.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour sarramas,
    La lune... ce qui reste lorsqu'on a tout perdu.

    RépondreSupprimer