lundi 22 février 2010

marche rapide
la pluie sur les tempes
- déferlantes

rue des embruns
sous le pont
un chemin de sable

triangle
deux phares un cargo
appels du large

vagues grises
des bouées ballotées
au gré du ressac

marchant dans la brume
table d'orientation
"vous êtes ici"

face à la houle
encore quelques pas
le soir descend

dans l'obscurité
les bonds d'un lapin
vent sur la dune

2 commentaires:

  1. Merci Marcel. Une grande marche à la nuit tombante, c'est bien aussi.

    RépondreSupprimer