mercredi 20 juin 2012



L'art du haïku ?
Savoir prendre ses distances
avec son JE.

**



Je est
un autre oiseau,
un farceur.
**


L'art
de la distance
utiliser
le Je
sans complaisance

**

10 commentaires:

  1. +

    Je est
    un autre oiseau,
    un farceur.

    +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cachez cet autre que je ne saurais voir...

      Supprimer
  2. Bon-jour Danièle

    L'art
    de la distance
    utiliser
    le Je
    sans complaisance

    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Yanis,
      C'est exactement cela ! Pas question de couper la tête au JE mais rien n'est plus désagréable que de le voir apparaître au premier plan. Le JE, traité avec dérision, m'est particulièrement sympathique.
      Bonne journée

      Supprimer
  3. Je(u de mots) suis très émeu ;)

    RépondreSupprimer
  4. Ah ... c'est donc une autruche (ou un émeu ?)(Superbe photo, en passant). Ça me donne matière à réfléchir, de voir illustré ce tercet sur la distance à prendre avec son JE (dans l'écriture du haïku) tout spécialement par une tête d'autruche... Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, oui, Monika ! Il y a tant à dire sur le JE. Tu le chasses par la porte, il revient par la fenêtre.

      Supprimer