mardi 29 mai 2012

jour de fête
la balançoire caresse
le sommet du monde
** 

Mai en fête,
les chevaux de bois
au galop.

**
 
 

9 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci, Mido ! La fillette sur sa balançoire, aussi grande comme le monde... (Je songe à la petite chèvre de Monsieur Seguin !).

      Supprimer
  2. Oui !
    Observé ce week-end, pour la relance :

    +

    Mai en fête,
    les chevaux de bois
    au galop.

    +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est belle, cette atmosphère de fête qui met du baume au coeur de chacun (sauf des grincheux !). Merci, Marcel.

      Supprimer
  3. Te voilà de retour, Danièle ! Avec un tercet très lyrique qui témoigne de cette euphorie estivale qui nous envahit quand la douceur des jours se fait sentir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon haïku n'est pas spécialement lyrique : c'est une photo qui me l'a inspiré, mais je ne peux pas la publier ici car elle ne m'appartient pas. Temps très chaud ici !

      Supprimer