lundi 12 janvier 2015



***

12 commentaires:

  1. Oui, cette notion d'effacer le rouge versé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, oui ! Marcel. Et d'appeler au renouveau. Bonne journée.

      Supprimer
  2. Mais que la neige ne gomme pas tout et surtout pas l'espoir après la tragédie.
    Je vois là 3 jours, 3 belles illustrations chez toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous ne sommes pas près d'oublier cette tragédie et ces déchirements. Bon week-end, Aliénor !

      Supprimer
  3. As I see... in this fine photo:

    this snow hawk
    flies away from its shadow
    another waits
    _m

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks very much for this nice haiku, Magyar !

      Supprimer
  4. la neige est comme une douce couverture
    et l'oiseau blanc passera dans un souffle léger
    c'est à peine si on l'entend !
    c'est à peine si on le voit

    RépondreSupprimer
  5. La neige comme une possibilité de renouveau, oui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Monique. Il pleut aujourd'hui, comme sur ton île. Et c'est le rouge-gorge qui tourne autour de la maison. Passe un bon week-end.

      Supprimer
  6. la neige est trop pure
    pour recouvrir le sang
    et puis comme les bonnes résolutions
    elle fond ...

    Bien à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La neige, comme dimension essentielle du vide nécessaire à l'éveil de la conscience.

      Ce sera donc là
      ma dernière demeure ?
      cinq pieds de neige

      Supprimer