samedi 17 juillet 2010

au mur de l'auberge
le portrait d'une femme
ses yeux de serpent

j'hésite à croquer le fruit
ton sourire moqueur


(Danièle)

***

derrière l'auberge
un ours vient manger des fraises
raconte l'aubergiste

(Monika)

***

9 commentaires:

  1. Ce haïku me rappelle un moment cocasse, vécu il y a quelques années pendant nos vacances dans Charlevoix :

    derrière l'auberge
    un ours vient manger des fraises
    raconte l'aubergiste

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pourquoi on associe la femme à un serpent ou à une pomme. Rire.

    RépondreSupprimer
  3. @ Marcel,

    L'auberge rouge qui n'a pas fini de faire naître des frissons !

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. @ Saravati,

    Une vieille histoire, bien sûr. Les croyances ont la vie dure, à moins que...

    RépondreSupprimer