vendredi 5 avril 2019

Haïkus du train

Bretagne intérieure
après les pommiers dénudés
les ajoncs ardents

le soleil s'infiltre
sous le couvert des forêts
fouillant les allées

"laissez-vous rêver"
écrit sur la vitre du wagon
dehors des draps sèchent

entrée de Laval
un train violet et turquoise
sur la voie rouillée

Le Mans annoncé
par des panneaux publicitaires
épinette en fleur


**

8 commentaires:

  1. Quelle belle façon de voyager !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Tania. Le train est toujours inspirant. Bon Week-end !

      Supprimer
  2. Monique MERABET6 avril 2019 à 07:47

    Le printemps vu du train... Que d'exotisme pour mon île sans train et pas du tout au printemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il n'y a pas de train à La Réunion, mais tellement de merveilles !

      Supprimer
  3. Great group, Daniele, and Le Mans prods another memory; ah those 'laps' of life, the 'tours' and trials of endurance.

    Le Mans tours
    sounds of engines and tires
    nature's flag

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, Magyar, a famous race. Thank you for your haïku.

      Supprimer
  4. Le train, un lieu propice pour le haïku
    à condition de ne pas être assis côté couloir...
    Bonne journée Danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les voyages sont propices à l'écriture. Ils renouvellent l'inspiration. Amitiés, minik do.

      Supprimer