samedi 11 janvier 2014

Brume 2

Variations sur le thème de la brume et du brouillard. A vos plumes !


brume épaisse
le vacarme de la meute
derrière un chevreuil

(Danièle)


En espagnol :

bruma espesa
el alboroto de la jauría
tras un corzo


(trad. Colo) 

**





brouillard -
de la mer invisible
le seul souffle


(Danièle)


En italien : 


Nebbia -
del mare invisibile
il solo soffio"

(trad. Giodano Genghini)



En anglais :

fog -
from an invisible sea
a single breath


(trad. Marion Clarke) 



En espagnol :
 
niebla -
del mar invisible
el único soplo


(trad. Colo) 

**


cherchant la côte
par delà le brouillard
sa voix 


(Danièle)


En italien : 

Cercando la costa -
oltre la nebbia
la sua voce".

(trad. Giodano Genghini)



neuvième jour
entre les balles de paille
des paquets de brume

 (Danièle) 



** 

ni mer ni terre
rien que la brume
et les mouettes


(Mido)

** 

brouillard givrant -
devant l'enjoliveur en miettes
un moineau


(minik do)

** 

pas de brume à l'horizon -
ce mal de tête
sans doute tout le jour
 

(Yannis Petros)

**

14 commentaires:

  1. Supposons qu'il fuit
    la meute abandonne
    le ciel bleu sourit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas qu'il en ait réchappé. C'est la première fois que les chasseurs font une battue dans le petit bois au fond de mon jardin. Bon week-end, Maïté.

      Supprimer
  2. Plumes, plumes...tu veux que je les traduise en espagnol? (car écrire un haiku, ben, je sais pas faire!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux bien, Colo, au contraire ! Merci à toi.

      Supprimer
    2. En voilà deux chère Danièle.

      bruma espesa
      el alboroto de la jauría
      tras un corzo

      niebla -
      del mar invisible
      el único soplo

      Supprimer
    3. Un grand merci pour le travail que tu t'es donné, Colo. Je suis ravie.

      Supprimer
  3. Très beaux échanges. De plus, j'aime le haiku et la brume m'inspire.
    Elle est irremplaçable, flottant sur un plan d'eau,filtrant les premiers rayons de soleil . Elle balise les portes de l'Autre monde.

    Belle soirée, Danièle.
    Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La brume m'inspire aussi beaucoup. Nous sommes gâtés, en bordure de mer et de ria. Comme l'expression "elle balise les portes d'un autre monde" me plaît ! C'est de cela exactement qu'elle tire tout son mystère.
      Très bonne soirée également.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci, Marion. J'ai aussi beaucoup apprécié ton talent sur ton blog.

      Supprimer
  5. Une belle source d'inspiration, la brume.

    brouillard givrant -
    devant l'enjoliveur en miettes
    un moineau

    Bon dimanche Danièle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le clin d’œil, minik do ! Bon dimanche.

      Supprimer
  6. pas de brume à l'horizon -
    ce mal de tête
    sans doute tout le jour

    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Yanis ! J'espère que le mal de tête s'est dissipé. Bonne semaine.

      Supprimer