mercredi 30 janvier 2013



l’heure du jusant*
le cri rauque d’une oie sauvage
creuse la brume

*marée descendante

**

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup le cri qui "creuse" la brume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la brume les bruits semblent aussi s'estomper, comme s'ils avaient du mal à traverser cette couche humide, d'où l'emploi du verbe "creuser" qui me semble bien exprimer ce que je ressens.

      Supprimer
  2. Jolies sensations ! Il me semble que nous avons une sorte de brume en commun ces derniers jours ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, la brume est de saison ! Bonne soirée.

      Supprimer