mardi 20 novembre 2012






fête de la soupe*
tous à s'étonner
du goût des carottes 


C'est la fête de la soupe aujourd'hui, dans certains quartiers de Paris...


**

18 commentaires:

  1. Réponses
    1. Voici la recette pour obtenir un velouté de grande qualité (la recette est de moi ! smile) :

      De l'huile d'olive (2 c.à.s) et du beurre (1 c.à.c) dans la casserole ; une grosse échalote finement émincée, 1/2 blanc de poireau idem, faire "fondre" , ensuite ajouter 2 chicons (vos endives !) émincés, faire suer le tout , ensuite 2 poignées de cerfeuil haché, idem. Ajouter 1 c.à.c. de sucre fin, sel, poivre, sans abuser. Verser ensuite 1 libre de bouillon de volaille très chaud, porter le tout à ébullition pendant 1 minute. Bien mélanger. Couper la chauffe. Mixer. Et bon appétit : à servir sans tarder. Tester ?

      chicon = witloof (vrai nom à l'origine) ; endive n'est pas correct.

      Supprimer
    2. Merci beaucoup, Marcel. Je vais essayer !

      Supprimer
  2. enfin :) j'adore la soupe à l'oignon française;
    en Pologne on mange beaucoup de soupe, même pendant l'été chaud :) on a "fête de soupe" chaque jour en Pologne :)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans beaucoup de pays d'ailleurs, les gens mangent de la soupe été comme hiver. C'est très bon.

      Supprimer
  3. Je mange de la soupe tout au long de l'année.
    Aujourd'hui soupe poivrons-carottes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poivrons-carottes, c'est une idée. Est-ce que le poivron ne donne pas un petit goût amer ?

      Supprimer
  4. J'apprécie cette photo d'autant plus que je viens de publier ce mercredi une nature morte.

    amitié

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Yanis ! La nature offre tout de même de sacrées couleurs et de sacrées saveurs aussi. Eh bien, partageons donc ce petit potage !

      Bonne soirée.

      Supprimer
  5. hahaha ! La soupe aux carottes goûte le... potiron ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Délicieux, le potimarron ! Comme tous les légumes, d'ailleurs.

      Supprimer
  6. Pour répondre à ta question, la soupe n'est pas amère du tout car les carottes apportent un
    petit goût sucré.

    Pour réaliser cette recette il faut : 2 poivrons (1 rouge+1 jaune) 3 carottes moyennes
    1 oignon jaune. 1 litre de bouillon de volaille. 1 noix de beurre (je préfère l'huile d'olive). sel,poivre.

    On fait revenir les rondelles d'oignon puis les dés de poivrons et les rondelles de carottes qq minutes.
    On ajoute le bouillon de volaille, on sale, on poivre et on laisse cuire entre 20 et 30 mn.
    Bon appétit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, minik do ! Me voilà avec de belles recettes à essayer !

      Supprimer
  7. Bonjour Danièle!

    La vue de tous ces beaux et bons légumes me réchauffe la mémoire!

    Permettez-moi de vous emmener dans mes souvenirs d'enfance et mon pays d'origine, le Portugal.
    Ainsi, depuis toute petite, j'entendais ce conte qui m'amusait bien et faisait sourire de la ruse de ce moine!
    Je suis de la génération de la soupe!
    Comme en France, on disait qu'elle faisait grandir (✿ ◠ ‿ ◠)
    Je vous prie de m'en excuser, car ça va être un peu long ...

    "LA SOUPE DE PIERRE"

    Il était une fois un moine qui faisait la manche de porte en porte.
    Affamé, il arrive chez un fermier qui lui refuse de l'aide.
    Alors, le moine s'est dit: "... je vais faire une soupe de pierre!"
    Il ramasse une pierre en secouant la terre et l'observe longuement pour voir si elle était bonne.
    Tout le monde autour le regardait bien intrigué ...
    " Alors, vous n'avez jamais mangé un potage de pierre? C'est délicieux!" leur dit-il.
    "On ne demande qu'à voir" leur répondent-ils!
    Et le voilà, sur la bonne voie!
    Alors, il a commencé par leur demander une casserole et de l'eau.
    Il dépose la pierre au fond de la casserole et leur demande la permission de placer la casserole sur les braises du foyer.
    Dès que l'eau bouillit, le moine goûte et dit qu'il lui manque juste un peu de sel ...
    Ensuite, quelques feuilles de choux bien vert et tendre ...
    Des pommes de terre ...
    Un peu de saindoux ...
    Quelques rondelles de chorizo ...
    Et le fermier lui apporte tout ça, au fur et à mesure qu'il le lui suggère!
    La soupe prête, le moine s'installe, sortant du pain de sa besace!
    Que la soupe sentait bon!
    Une fois terminé son repas, les gens qui le regardaient, lui ont demandé: "Monsieur, que faites-vous de la pierre?"
    "La pierre, je la lave et je l'emporte avec moi, pour m'en servir à nouveau!" leur répond-il!

    Ainsi, ce moine a mangé et pourtant ce n'était pas gagné d'avance!

    Peut-être bien qu'en France il existe un conte semblable à celui-ci . ◕ ‿ ◕.

    Personnellement, j'aime la soupe!
    Alors " FAITES de la SOUPE " (^ _-) ☆

    J'adore votre haïku Danièle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un conte bien amusant et très moral, Okasan. Merci !
      Partout, la soupe avait la réputation de faire grandir. En des temps difficiles, il fallait bien encourager les enfants souvent un peu boudeurs devant ce mets qui constituait parfois l'essentiel du repas. Je vais essayer pas mal de recettes qui ont été déposées sur mon blog. Pourquoi pas la soupe de pierre ? !

      Supprimer