mardi 1 mars 2011

******************************************

au creux des mains
de la frêle rameuse
d'énormes cals

4 commentaires:

  1. un arbre piège à papillons
    avec les filets
    de son écorcre

    RépondreSupprimer
  2. Force et fragilité se conjugue dans le féminin...

    RépondreSupprimer
  3. @ Laurent,
    Les femmes ont beaucoup de courage là-bas.

    RépondreSupprimer